Témoignage jeune formé à la MFR